Hôtel Birks

Hôtel Birks 

Après plus de deux ans de travaux, NEUF architect(e)s est fier d’annoncer l’accomplissement d’importantes rénovations sur l’édifice Birks, un bâtiment construit en 1894 au square Phillips pour l’orfèvrerie d’Henry Birks. Conçu par l’architecte montréalais Edward Maxwell, il avait subi plusieurs modifications et dégradations au fil du temps et se trouvait dans des conditions inadéquates. Le visionnaire hôtelier Jean Salette en a fait l’acquisition en 2016 et a dirigé une équipe de professionnels pour mettre en oeuvre l’ambitieux projet dont il rêvait depuis 20 ans : transformer et restaurer cet immeuble historique en un luxueux hôtel boutique munie d’une élégante Brasserie Française, tout en conservant son prestige d’origine ainsi que la célèbre bijouterie Birks.
Lieu
Montréal, QC
Type
Hôtels
Étages
6 + 2 sous-sols
Superficie
120 000 pi² / 11 150 m²
Statut
Complété (2018)
L’architecte associé Anh Le Quang et Marion Thiébaux de NEUF architect(e)s ont travaillé en partenariat avec la designer Nicole Vekemans pour mettre en valeur le caractère singulier du bâtiment historique. Pour Marion Thiébaux : « Insuffler une nouvelle vie à cet édifice unique qui fait partie de notre paysage urbain depuis bientôt 125 ans est un travail dont nous sommes très fiers. Ces grands efforts de restaurations ont permis de renouveler sa fonction tout en le rendant plus accessible. » L’entreprise d’Henry Birks & Sons est l’une des premières à s’installer autour du square Phillips, tout comme le grand magasin Morgan, aujourd’hui la Baie d’Hudson, ainsi que la première galerie d’art de Montréal. L’endroit est alors fréquenté par la clientèle aisée de l’époque, incitant d’autres commerçants à s’y installer.
Ce témoin du développement commercial de la rue Sainte-Catherine rayonne de nouveau tout en préservant sa vocation publique. Un enjeu considérable qui vient servir un projet d’envergure entrepris par la Ville de Montréal : le réaménagement du square Phillips. Partie prenante d’une dynamique urbaine et patrimoniale nouvelle, l’édifice Birks s’intégrera à cet espace de vie transformé, propice à la circulation piétonnière au coeur d’un quartier aujourd’hui foisonnant.
Les vitrines du commerce, qui avaient été remplacées et obstruées partiellement avec le temps, ont été restituées dans leurs dimensions originales. Avec les années, d’autres fenêtres faisant face au square Phillips avaient été condamnées par l’ajout d’une cage d’ascenseur sur tous les étages. Les architectes ont pu la relocaliser afin de restaurer la transparence et de rétablir le lien visuel avec le square. Les étages supérieurs, qui habitaient les espaces de bureaux de l’entreprise, ont été réaménagés en 132 chambres d’hôtel. Le toit de l’édifice est désormais surmonté de deux étages de verre ; une intervention sobre qui contraste respectueusement avec la riche ornementation de la façade d’origine et qui reprend la volumétrie de l’atelier des diamantaires. Aux niveaux souterrains, un spa a été aménagé et remplace les anciennes salles mécaniques désuètes. Aussi, le nouveau restaurant Henri Brasserie Française créé par le propriétaire Jean Salette en collaboration avec l’équipe de l’Atelier Zébulon Perron, occupe maintenant une partie du rez-de-chaussée.
Les architectes ont réussi à conjuguer avec les éléments historiques existants tout en comblant les lacunes présentes par une mise à niveau normative importante. Par exemple, l’installation d’un système de gicleurs spécialisé a permis de conserver les moulures de plâtre qui ornent les plafonds d’origine. L’architecte associé de NEUF architect(e)s Anh Le Quang explique : « Lors de la division des chambres, nous avons aussi pris en compte les colonnes existantes pour bien les intégrer aux plans, faisant de chaque chambre une pièce unique avec un caractère distinctif. »

Ce grand souci du détail dans chaque intervention a permis non seulement de conserver les colonnes et les plâtres originaux, mais aussi de restaurer plusieurs éléments pour assurer la pérennité du bâtiment. NEUF architect(e)s a ainsi contribué à réaffirmer la présence de l’oeuvre iconique d’Edward Maxwell sur la rue Sainte-Catherine et au square Phillips. Témoin d’une entreprise et d’un individu qui ont marqué l’histoire de Montréal, l’édifice d’Henry Birks & Sons continuera de se démarquer dans le paysage urbain pour des générations à venir.

Crédits photo: Adrien Williams et Alexandre Parent

Réalisations similaires